Homélie de Benoît XVI

C’est le texte qui nous a le plus émus et que nous vous offrons à la lecture :

« La lumière qui, à Noël, a brillé dans la nuit, illuminant la grotte de Bethléem, où Marie, Joseph et les bergers demeuraient, en adoration silencieuse, resplendit aujourd'hui et se manifeste à tous. L'Épiphanie est un mystère de lumière, représentée de manière symbolique par l'étoile qui a guidé le voyage des Rois mages. Toutefois, la vraie source de lumière, l'« Astre d'en haut qui vient nous visiter » (cf. Lc 1, 78), c'est le Christ. Dans le mystère de Noël, la lumière du Christ rayonne sur la terre, en se diffusant comme par cercles concentriques. Tout d'abord sur la sainte Famille de Nazareth : la Vierge Marie et Joseph sont illuminés par la présence divine de l'Enfant Jésus. La lumière du Rédempteur se manifeste ensuite aux bergers de Bethléem qui, avertis par l'ange, accourent immédiatement à la grotte et y trouvent le « signe »qui leur avait été annoncé : un enfant enveloppé de langes et couché dans une mangeoire (cf. Lc 2, 12).

Les bergers, avec Marie et Joseph, représentent ce « reste d'Israël », les pauvres, les anawim, auxquels est annoncée la Bonne Nouvelle. L'éclat du Christ parvient enfin jusqu'aux Rois mages, qui constituent les prémices des peuples païens. Les palais du pouvoir de Jérusalem restent dans l'ombre et la nouvelle de la naissance du Messie y est annoncée paradoxalement par les Rois mages et suscite non pas la joie, mais la crainte et des réactions hostiles. Mystérieux dessein de Dieu : « Quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises » (Jn 3, 19).

Mais qu'est-ce que cette lumière ? Est-ce seulement une métaphore suggestive ou cette image correspond-elle à une réalité ? L'Apôtre Jean écrit dans sa Première Épître : « Dieu est Lumière, en lui point de ténèbres » (1 Jn 1, 5) ; puis il ajoute : « Dieu est amour ». Ces deux affirmations, mises ensemble, nous aident à mieux comprendre : la lumière, apparue à Noël, et qui se manifeste aujourd'hui aux nations, est l'amour de Dieu, révélé dans la Personne du Verbe incarné. Les Rois mages arrivent d'Orient, attirés par cette lumière. Dans le mystère de l'Épiphanie, par conséquent, en plus d'un mouvement de rayonnement vers l'extérieur, se manifeste un mouvement d'attraction vers le centre qui achève le mouvement déjà inscrit dans l'Ancienne Alliance. La source d'un tel dynamisme est Dieu, Un dans la substance et Trine dans les Personnes, qui attire tout et tous à lui. »

Commentaires  

#3 Chantal de Thoury 30-12-2015 21:10
Merveilleux mystère de la Très Sainte Trinité Divine :de Notre Père pensée primordiale de Dieu unique qui engendre Le Verbe (le fils car il est engendré ) pensée exécutive de Dieu unique et ces deux pensées de Dieu unique se contemplent infiniment dans une effusion d'Amour qui est le Saint Esprit qui procède de la pensée primordiale de Dieu que Jesus Verbe Incarné a indiqué comme étant le Père et qui procède également du Verbe (le fils car engendré par le Père ).
Nous ne pouvons pas nous lasser nous même de trouver notre paix en Dieu unique qui pour nous inviter à le rejoindre à créé notre cerveau pour avoir nous aussi cette fontion trinitaire de fonctionnement de ces trois pensées.
fonctionnement certes si imparfait car ayant été endommagé par le péché originel mais qui peut dans la méditation nous faire entrevoir la beauté de Dieu unique et cependant Trine par ses trois formes de pensées.
Gloire à Dieu en Sa perfection infinie.
Ô Seigneur, Vous êtes le pacificateur infinie de nos âmes quand elles vous contemplent avec confiance et amour.
Citer
#2 Jean-Vincent 30-12-2015 16:21
Merci très Saint Père !
Nous vous aimons.
Citer
#1 PELLIER Dominique 30-12-2015 08:43
"Ceux qui marchaient dans les ténèbres de la nuit ont vu briller une lumière"
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan