Les plus belles crèches de Noël en France

Si vous en avez le temps et la possibilité, ne vous privez pas du plaisir d’aller admirer l’une de ces crèches. Pour les parisiens,  Notre-Dame de Paris s’impose évidemment. Provençale, napolitaine, vivante, animée... Il existe différentes sortes de crèches, des styles que les artisans passionnés de France reproduisent avec un mélange sensible de fidélité et de liberté. A chaque ville ou village son église, à chaque église sa crèche...En France, la tradition est bien ancrée, mais c’est surtout dans le sud-est et dans le nord que les crèches font l’objet tous les ans d’un rituel situé quelque part entre l’art et le sacré. Que l’on soit croyant ou pas, il est toujours impressionnant et émouvant de regarder ces mondes en miniature, ces crèches qui racontent l’histoire de la Nativité ou des histoires de la vie quotidienne, des tableaux souvent magnifiquement mis en scène et qui ne peuvent que susciter l’admiration. Encore faut-il être sensible à la beauté, ce qui n’est pas hélas le cas de tout le monde.

PARIS – CATHÉDRALE DE NOTRE-DAME, la plus visitée. Cette crèche vibrante, lumineuse, scintillante est ouverte au public dès le 1er dimanche de l’Avent et jusqu’à la fête de la présentation de Jésus au Temple, aux heures d’ouverture de la cathédrale, de 7h45 à 18h45, et pendant toutes les célébrations liturgiques. Après la Sicile, c’est au tour de la République Tchèque d’être mise à l’honneur avec cette crèche en bois sculpté par Jiří Netík.

GRIGNAN, la plus grande : Grignan, terre de la plus grande crèche du monde, homologuée par le Guiness Book des records. Sur 1116m², vous retrouverez les scènes classiques de la Nativité et bien d’autres à l’échelle 1/6ème, avec des effets sonores, des figurines animées, plus de 1000 santons confectionnés par une Meilleure Ouvrière de France abrités sous quelques 80 maisons d’un mètre de haut… Au fil des ans l’exposition c’est enrichie de dizaines de crèches nouvelles, inspirées par des scènes de l’Europe de l’Est, pour porter le total à environ 200 crèches.

BAUX DE PROVENCE, la plus traditionnelle (à droite). Les Baux de Provence proposent une crèche de Noël géante sur le thème du grand Nord ainsi qu’une crèche vivante très réputée, où des acteurs prennent place dans un décor et rejouent la scène de la Nativité devant un public conquis. Le 24 au soir, la messe de Minuit, célébrée depuis plus de 4 siècles dans l’Eglise Saint-Vincent, est interrompue par les habitants du village qui animent la crèche vivante avec des bergers, arlésiennes, Mireille et Baussencs en costume traditionnel.

AVIGNON, la plus provençale. Une très belle crèche de type provençale est installée dans le hall de l’hôtel de ville d’Avignon pour les fêtes de fin d’année. Plus de 600 personnages peuplent des paysages de garrigues, des figurines de différentes tailles pour donner un effet de perspective. Impressionnant. Cette crèche fait partie d’un "chemin des crèches" qui vous conduira à travers les rues de la ville depuis la place de l’horloge (où se tient le marché de Noël) jusqu’au Palais du Roure où vous pourrez admirer crèches et santons anciens, issus de ses collections parmi les plus exceptionnels de la ville.

LES SAINTES-MARIE-DE-LA-MER, la plus détaillée (voir illustration de l’article). Une vaste et magnifique crèche, l’une des plus belles de France, de type provençale. Créée par l’artisan Arlette Bertello en 1998, cette crèche ne cesse de s’enrichir avec l’aide du santonnier Henri Vézolles et représente une dizaine de scènes très détaillées et colorées, peuplées par des centaines de santons richement habillés disposés sur un plateau de 25 mètres carrés. Cette année, le thème de la crèche est "les 4 saisons du Ventoux à la Provence". Relais culturel, avenue Van Gogh

MARSEILLE, la plus "capitale" : La foire aux santons de Marseille est réputée mondialement. Vous n’y trouverez peut-être pas de crèche telle quelle, mais des centaines et plus de santons pour les habiter, des petits personnages conçus par des artisans d’art parmi les meilleurs de leur spécialité. Après avoir flâné des heures durant dans cette foire, vous pourrez partir à la découverte des multiples crèches disposées dans les églises de la ville. A chaque arrondissement sa ou ses crèches, à chaque détour une belle surprise !

ANIANE, la plus vivante (à gauche) : Tout près de la vallée de l’Hérault, la petite ville d’Aniane fait appel à tous les talents de la région au moment de Noël pour présenter aux curieux sa crèche animée grandeur nature, l’une des plus grandes de France. La crèche occupe 400 mètres carrés au cœur de la jolie Chapelle des Pénitents et présente un nouveau décor et des personnages animés. De nombreuses animations en ville autour des Féeries de Noël marché aux santons notamment). A noter : les festivités se concluent par l’arrivée des rois Mages sur leurs dromadaires…
LYON - SAINT BRUNO-LES-CHARTREUX, la plus napolitaine (à droite) : Une crèche paroissiale de type napolitaine, première au concours national des crèches en 2010, composée d’une centaine de personnages (20/28cm de haut) et animaux sur 13m2. Les crèches napolitaine sont apparues au XIVe siècle dans le sud de l’Italie et sont marquées par un style baroque, des personnages et des décors de grande taille et très colorés - 56 rue Pierre Dupont. 

LILLE–CATHÉDRALE DE LA TREILLE, la plus mondiale : La nef du majestueux bâtiment lillois accueille une exposition de crèches venues de Pologne, et plus particulièrement de Varsovie, Cracovie et Zakopane, une exposition magnifique comprenant des pièces qui font parfois plus de 2m de hauteur et qui sont toutes réalisées avec du papier de bonbon et du carton. Par ailleurs, d’autres crèches venues du monde entier peuplent d’autres ailes de la cathédrale, une crèche de Palestine, une crèche de Pologne et une autre dite Crèche de Bernardaud réalisée par Sylvain Dubuisson.

BERGHEIM - STRASBOURG, les plus féeriques. A Bergheim, charmante cité médiévale alsacienne, les crèches peuplent la ville au gré d’un parcours de quatre-vingt haltes toutes plus ravissantes les unes que les autres. Créées par des artisans expérimentés, ces crèches ont toutes leurs particularités, leurs ambiances et leur caractère. Une superbe promenade à faire en famille, avant ou après avoir visité le Marché de Noël de Strasbourg voisin. Départ du chemin des crèches sur la place du Docteur Walter.Capitale européenne de la fête de Noël avec ses somptueux marchés traditionnels, Strasbourg met aussi en avant une très belle crèche au sein de sa cathédrale. Acquise par le diocèse en 1907, cette crèche présente cinq tableaux : l’Annonciation, la Visitation, la Nativité, l’Adoration des mages et la Présentation au temple.

Lucéram (Alpes Maritimes) : Tous les ans depuis 1998, le village médiéval de Lucéram accueille dans ses rues et ruelles, les caves et les églises, plus de 400 représentations différentes de la nativité. Et si vous n’êtes pas rassasiés, rendez-vous au Musée de la Crèche.

Lisieux (Calvados) : Lieu de pèlerinage très important en France, Lisieux abrite une cathédrale, une basilique, un Carmel et son musée et d’autres lieux de culte, dont un sanctuaire où plus de deux-cent cinquante crèches du monde sont exposées tous les ans. A chaque nouvelle édition, un pays à l’honneur.

Solange Strimon

Commentaires  

#1 LAURANCEAU Georges 24-12-2015 11:28
Pour toux ceux qui résident en Normandie, venez visiter l'exposition annuelle de crèches au Centre Jean Paul II à la Basilique de Sainte Thérèse de l' Enfant Jésus et de la Sainte Face.
Diacre Georges. ( ECOF)
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement