S'attaquer aux crèches publiques, c'est la France qu’on défigure !

Quelle belle hypocrisie de la part de François Baroin Président de l'association des maires de France (AMF), de vouloir à tout prix tuer le reste de la Famille française en interdisant les crèches dans les mairies et d'autres espaces publics : "la présence de crèches de Noël dans l'enceinte des mairies n'est pas compatible avec la laïcité" conclut l'AMF. 

Au lendemain des attentats de Charlie Hebdo, l'AMF avait décidé de plancher sur la laïcité : crèches, cantines, sorties scolaires, signes religieux... On pourrait même s'inquiéter que cette laïcité aborde le soutien apporté à des manifestations considérées comme traditionnelles : processions, pèlerinages, bénédictions...

Il en résulte ce guide de "bonne conduite laïque", que l'AMF vient d'éditer à destination des élus locaux censé les aider à affronter la laïcité au quotidien : "c'est en effet à nous, élus, de proximité, de parler de la Laïcité, qui est à la fois une condition de vivre ensemble et un puissant facteur d'émancipation de l'être humain" explique François Baroin, qui disait presque le contraire à l'Express en 2003 : "s'il y a un héritage que je tiens de mon père, c'est bien cet humanisme qui consiste à s'intéresser plus aux hommes qu'aux structures".

La crèche n'est pas une structure, non seulement elle incarne l'une des traditions de Noël, qui est la fête la plus importante pour les chrétiens, qui est le symbole de la famille, de la vie et du vivre ensemble. Tous les Français, confessions confondues, respectent cette crèche de Noël qui est source de vie. En interdisant les crèches dans les lieux publics, François Baroin veut effacer de nos mémoires notre identité, ce qui a fait la France à travers nos Rois, et il oublie que le Christ est universel.

Bizarrement, chaque année, la mairie de Paris fête en grande pompe la fin du ramadan, sans choquer personne, la laïcité républicaine est également compatible avec de nouvelles constructions de mosquées sur la terre de nos ancêtres. 

Pourtant au sein des 36 000 mairies, il y aura fort à faire pour imposer ces dispositions, et cela est rassurant. Dernièrement, la cour administrative d'appel de Nantes, saisie quant à la présence d'une crèche dans l'hôtel du département de Vendée, avait jugé que la présence de cette dernière s'inscrivait "dans le cadre d'une tradition relative à la préparation de la fête familiale de Noël" et ne revêtait pas "la nature d'un signe ou emblème religieux, au sens de la Loi de 1905".

"C'est la France qu'ils renient" clame Christine Boutin, à nous de faire le nécessaire pour justement défendre la place des crèches dans les mairies et ainsi préserver la Famille, creuset de notre société.

Eric Muth

Commentaires  

#7 Sophie Drouin 29-11-2015 23:18
"sans doute pas exclusivement française"

certainement pas exclusivement française. En Italie, à Naples et dans beaucoup d'autres pays, il y a des crèches!
Citer
#6 Ivannick 29-11-2015 17:46
Fils d'un père qui fut grand maître d'une loge maçonnique, nourrit en politique par Chirac qui refusât que la constitution européenne mentionnât qu'elle est de racine chrétienne....q u'attendre d'un si pauvre esprit dévoré par l'ambition du pouvoir.
Dieu reconnaîtra les siens l'heure venue.
Citer
#5 Benoît Legendre 27-11-2015 14:41
Au moins maintenant, je sais à quoi m'en tenir avec François Baroin ! Dans un sens, c'est très bien qu'il soit ainsi sorti du bois, il a été "franc-jeu" et s'en mort peut-être les doigts annuy (mot normand signifiant aujourd'hui), mais voilà c'est dit ! A bon entendeur...
C'est tout de même incroyable le nombre de politiques "à droite" qui tiennent quasiment le même langage que la gauche ! Encore qu'à gauche il y a encore des gens qui sont favorables aux crèches... On doit les tenir au silence, j'imagine ?
C'est tout de même incroyable qu'un petit enfant né dans une humble crèche fasse aussi peur à nos "zélites" ! Allons peuple français, peuple chrétien, debout !

Vive le roi !
Citer
#4 Chantal de Thoury 26-11-2015 09:17
Dieu à voulu incarner Son Verbe dès le commencement de la Vie humaine et à voulu le faire au sein d'une famille ce n'est pas anodin.
A partir du moment où les ennemis de Dieu attaquent totalement la Famille sous l'inspiration du Démon il est normal qu'ils haïssent la crèche qui en est le premier symbole.
Nos résistances doivent aller de pair avec la prière et la pénitence. A la suite de Sainte Thérèse de l'enfant Jesus et de la Sainte Face accomplissons encore mieux notre humble devoir d'état de chaque jour, être des pères nourriciers équilibres, patients de leurs enfants aussi bien temporels que spirituels pour les hommes, être des piliers éducatifs et tendres et de bonne gestion du foyer familial, conseillères et cependant soumises au mari chef de famille qui a l'autorité finale de décision voulue par Dieu, en ce qui concerne les femmes.Se rappeler que la Mère de Dieu est sortie à 16 ans de l'école rabique et non à 12 ans comme les autres petits juifs. Ce qui veut dire qu'elle y a étudié l'intégralité des livres Saints ce qui n'était pas donné à tous. (Elle a fait en quelque sorte ses études de théologie supérieures. et pourtant ....et pourtant.....el le a été ensuite devant les hommes une humble épouse s'occupant de son mari et de son fils...faisant le ménage, allant chercher de l'eau au puits plusieurs fois pour toutes les tâches de la maison, faisant les repas et naturellement éduqua ne JÉSUS qui acceptait LUI DIEU de DIEU,LUMIÈRE de la LUMIÈRE de s'enfermer dans son enveloppe charnelle pour être éduqué par ELLE et Saint Joseph.
Parfaite leçon d'humilité et d'esprit de pauvreté de la SAINT FAMILLE.
Le Démon à une détestation des crèches à la mesure de sa haine de DIEU.
et il emploie tous ceux qui sont tombés dans ses tentations à détruire tout ce qui peut ramener leurs regards vers ce qui lui rappelle Sa propre chute...
Car c'est dans l'humilité et l'esprit de pauvreté que JESUS CHRIST ROI opère la REDEMPTION
Citer
#3 Gwen Balafenn 25-11-2015 19:19
La ficelle est grosse, mais elle passe tout de même. Depuis quand les crèches posent-elles un problème à nos laïcards ?
En réalité, elles ne posent un problème que depuis que notre pays a été envahi par les adeptes de Mahomet, en effet, comment répliquer aux salafistes qui disent : "Au nom de la laîcité, vous nous interdisez le hijab, mais vous ne dites rien aux Chrétiens qui occupent l'espace public !" Alors nos bons laïcards en profitent pour tout interdire ! CQFD
Citer
#2 barbanzed 25-11-2015 13:26
Ce n'est de la laïcité dont parle Le franc maçon Baroin , mais uniquement du point de vue des Franc-maçons, point de vue qui ne tient aucun compte de ce que signifie la laïcité dans les écrits de ses concepteurs.
Citer
#1 PELLIER Dominique 25-11-2015 09:15
bien sûr, c'est toute une tradition, sans doute pas exclusivvement française, que l'on veut abolir ici. Enlevez-les donc en Provence et vous verrez le tolé !
Deux poids, deux mesure, non une seule, au profit de l'Islam, désormais.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 13 septembre 2017
« C'est pas moi, c'est lui, m'sieur ! »

Aucun événement