C’est la guerre, prions pour la France…

…Prions pour Paris, prions pour les victimes, leurs familles, et leurs amis, alors que les djihadistes ont déclaré la guerre à notre pays ce vendredi 13 novembre, en commençant par la capitale et des lieux hautement symboliques de notre culture, de notre liberté de vivre. Ce n’est hélas qu’un début si l’on en croit les promesses de l’E.I. et nos élus doivent avoir une pleine conscience.

DAESH vient donc de déclarer concrètement aux cris d’Allah Akbar sa haine de l’occident, sa haine de ce qui n’est pas l’islam, sa haine de la France ! Merci M. Cazeneuve de nous avoir protégés, vous qui ne cessiez de déclarer que tout était mis en place pour éviter l’accomplissement d’un acte de terrorisme, et que vos services parvenaient à déjouer les actes programmés. Ah oui ! Les petits, ceux qui sont l’œuvre d’amateurs isolés. Nous avons hélas la certitude que vous, tout comme M. Hollande n’avez aucune conscience de la réalité, que vous n’avez pas combattue, imaginant qu’il n’existait que quelques exaltés musulmans, sur le sol français, en Irak et en Syrie et que ces musulmans-là pouvaient être neutralisés. Quand on pense que c’est seulement maintenant que vous pensez à la formation d’imans français, alors que la situation n’a fait qu’empirer au fil des années et que les musulmans ont besoin de guides spirituels qui prônent la paix et pas la guerre.

À l’heure où nous postons cet article, le bilan des morts reste provisoire : 128 morts et plus de 250 blessés dont une grande majorité dans un état critique. Les blessés ont été répartis dans les hôpitaux et les services d’ordre ont été immédiatement opérationnels. Si l’on pense que neuf fusillades ou explosions se sont succédé en 40 minutes aux abords du Stade de France et dans différents lieux du 10 et 11ème arrondissement, il apparaît donc que ce sont huit professionnels de guerre musulmans, bien encadrés, ayant subi un entraînement efficace pour tuer sans état d’âme, au hasard,  ont attaqué Paris en sachant exactement où passer à l’action :

21 h 20. Première explosion au Stade de France.

21 h 25. Fusillade rue Bichat au restaurant « Le Petit Cambodge ».

21 h 29. Fusillade avenue de la République.

21 h 30. Deuxième explosion au Stade de France.

21 h 38. Fusillade rue de Charonne.

21 h 43. Explosion au niveau du 253, boulevard Voltaire.

21 h 49. Fusillade au Bataclan, puis explosion.

21 h 50. Troisième explosion au Stade de France.

22 heures. Fusillade boulevard Beaumarchais.

Le Président Bachar el-Assad a déclaré aujourd’hui : « La France ne pourra pas lutter contre le terrorisme tant qu’elle sera alliée au Qatar ou l’Arabie saoudite ». À prendre ou à laisser ? La France doit avant tout prendre conscience qu’en 2015, avec ces musulmans fanatisés, plus rien ne sera comme avant. La guerre va continuer sur différents fronts avec ces exaltés qui se croient toujours au temps de Mohamed t de la conquête.

Les effectifs de l’armée et de la police ont diminué de 80.000 en 10 ans. La France manque cruellement de soldats. Bien sûr, vendredi soir, après avoir été exfiltré du Stade de France, François Hollande a proclamé l’état d’urgence et le rétablissement de contrôles aux frontières. Ces deux mesures ont été formalisées en conseil des ministres, à minuit, puis par deux décrets publiés à l’aube. Et après ?

Ce samedi matin, le Président a parlé d’un « acte de guerre » commis par une « armée de terroristes, Daech, une armée de djihadistes contre la France ». François Hollande convoquera le Parlement en Congrès, ce lundi, à Versailles. Il en a appelé à l’unité. Un deuil national de trois jours a été décrété. Une minute de silence sera observée lundi, à midi, partout en France.

François Hollande assure que la France sera « impitoyable » et agira « par tous les moyens, dans le cadre du droit, sur tous les terrains » contre Daech. A-t-il compris que nous ne sommes plus au temps des bisounours ?

Les français, à P               aris et dans d’autres grandes villes, ont rendu hommage à ces victimes, des bougies allumées, des fleurs, un grand recueillement et beaucoup de larmes. Invraisemblable que Paris ait été touchée en plein cœur, inimaginable que les services secrets n’aient rien soupçonné, incroyable qu’une telle barbarie ait pu se faire sur notre sol. Comment est-ce possible ?

Bien sûr, nous allons prier pour toutes les victimes directes et indirectes et exiger des comptes de nos responsables politiques. Paris a été attaquée sauvagement par des barbares : soyons vigilants et confions la France à la Vierge Marie… nous continuerons à vivre « normalement ». Daesh ne nous fait pas peur !

Solange Strimon

Commentaires  

#11 Benoît Legendre 21-11-2015 20:57
Prier, oui bien sûr, nous le faisons tous... Et notre pauvre royaume de France soumis à la médiocrité sectaire de la république a bien besoin de l'aide du Ciel !
Et parfois je me demande s'Il ne nous a pas abandonné... Pas étonnant, avec notre société qui a rangé le Christ au rayon des vieux souvenirs poussiéreux (Pardon, Seigneur !)...
Je parierai qu'une part non négligeable de la population française est prête à considérer que notre "laïcité" n'est pas la bonne solution, mais alors nous allons devoir nous battre contre les dinosaures soixante-huitar ds et autres bobos dans le genre "L'aberration" à qui le hash-tag "Pray for Paris" donne des boutons !

Moi je prie pour que notre belle France retrouve le chemin de ses églises, ses calvaires, ses pèlerinages ; et nous aurons la surprise et la joie de voir nos concitoyens musulmans nous applaudir...
Vive le Christ-Roi, notre Roi de France du Ciel !
Citer
#10 Gwen Balafenn 19-11-2015 20:37
Regardant les images de l'assaut des policiers à Saint-Denis, je n'ai pû m'empêcher de penser qu'il ne devait pas y avoir beaucoup de socialos parmi eux, vu le courage dont ils faisaient montre !
Citer
#9 PELLIER Dominique 16-11-2015 08:07
Sans approuver qui que ce soit des politicards ripoublicains, une telle situation n'est enviable pour aucun dirigeant. Pour notre part, qui nous réclamons du Roi des rois, prions, sans cesse pour le pays que nous chérissons et, comme nous a dit notre pasteur, hier, veillons, soyons sobres, c'est-à-dire, veillons sur nos pensées, nos paroles nos actes. Que toutes nonspersonnes soient SEULEMENT tournées vers Dieu. Prions pour la FRANCE que Dieu protège et bénisse!!!
Citer
#8 vidal Jacqueline 15-11-2015 17:07
Le Sacré Coeur à MMe Royer ( fin 19e siècle) :" Quand le Roi paraîtra, la France sera en cendres ". Continuons à servir la république (pas moi !) à voter pour ces abrutis républicains ET socialistes et voilà le résultat. Un seul peut sauver la France: LE ROI !
Citer
#7 Charles.MeretZolver 15-11-2015 16:49
L'homme,l'être humain, est naturellement porté vers le mal. L'islamisme, au lieu de réfréner ses bas instincts,les légitime, les encourage même, décageant, comme écrivait le grand Huysmans, le "fauve" qui est en lui; en ce sens l'Islam(isme?) est intrinsèquement pervers...Le judéo- christianisme ne peut en aucun cas être comparé à l'islam, même si la Bible contient des passages pouvant être considérés comme "violents", en l'occurrence cette violence est DESCRIPTIVE alors que la violence du Coran est PRESCRIPTIVE. Partant de ce principe, tout sectataire de Mahomet, un tant soit peu connaisseur du contenu de la révélation coranique (ce qui n'est pas le cas de très nombreux musulmans), peut, à la "faveur" d'une rencontre,
d'un événement,d'un facteur déclenchant , quel qu'il soit, basculer dans l'islam radical, ou tout du moins, s'il applique littéralement les écritures, être amené à considérer tout non musulman comme un "Untermensch"(s ous-homme)(dura nt la dernière guerre de très nombreux musulmans ont combattus sous l'uniforme S.S...). Rappelons que près de 8 M de français sont de confession musulmane et que, d'après les statistiques, 93% de ces "allogènes" votent pour les partis dits "progressistes" . La vrai problématique étant , pour nos gouvernants, de mener une politique anti-terroriste assez "efficace"pour rassurer les populations "indigènes" sans effaroucher l'électorat allogène, tout en passant sous les fourches caudines des instances supranationales désireuses de dissoudre les états-nations dans le but d'instaurer une gouvernance mondiale (solve et coagule!). Il y'a belle lurette que l'unité nationale à volé en éclat au profit d'un communautarisme qui ne fera qu'exacerber les tensions entre "souchiens" et français de fraîche date nous rapprochant chaque jour un peu plus d'une guerre civile...
Implorons Notre Dame par la pratique quotidienne du Très Saint Rosaire . "les gens d'armes batailleront, DIEU donnera la victoire ".
Pour apréhender un peu mieux ce qu'est la révélation coranique nous nous permettons de conseiller la lecture du livre de Majid Oukacha "Il était une fois l'Islam".
Citer
#6 MUTH Eric 15-11-2015 14:24
Qu'a fait le gouvernement socialiste pour éviter ces massacres ? Qu'a fait Bernard Cazeneuve, lui qui sait tout? En plus ne pas savoir qu'un attentat allait avoir lieu au stade de France en présence du Président de la République montre bien l'inefficacité de ses services. Mais Manuel n'avait-il pas dit le 15 Juin 2015 " L'islam est en France pour y rester "
Citer
#5 Solange Strimon 15-11-2015 12:19
Citation en provenance du commentaire précédent de xavier :
Oui Solange,

ET APRES ?

Ce n'est pas rassurant, en raison de l'incompétence récurrente de nos socialos il y a de quoi se faire du soucis.
Nos républicains-maçons de "compète" sont tous responsables de cette situation, Sarko avec la Libye, Fabius avec ses "pt'its gars "qui font du bon boulot en Syrie" etc...... Je suis curieux de voir la suite.
Ces gens devront rendre des comptes devant l'histoire.

_________________________________________________

Bien sûr que prier ne suffira pas, mais à notre petit niveau, c'est tout ce que l'on peut faire. Il appartient à nos dirigeants socialistes de pratiquer une autre "politique" avec ces islamistes fanatiques que l'on peut trouver en train de fréquenter certaines mosquées (pas toutes, et pas d'amalgame) et que faire ? Ils sont nés en France, alors comment les faire retourner dans leur pays ? Puisqu'ils y sont ! C'est dans les écoles, les facultés, les universités que doit être enseignée la laïcité, gage de bonne entente entre tous. Il faut surveiller davantage certains musulmans, et surtout ceux qui se radicalisent. Remettre les frontières là où elles devraient être.

Apprendre que la Belgique est un vivier de terroristes est assez inquiétant, puisque ceux-ci passent allégrement nos frontières sans être inquiétés. Il n'est pas possible de contrôler tous les suspects, ne rêvons pas ! Il faut seulement demander à tous les citoyens de signaler un comportement suspect (une barbe que l'on laisse pousser, un changement de comportement, de vêtements, de fréquentation, etc.). Et une fois repérés, on en fait quoi, une fois leurs intentions mises au grand jour ? Nos dirigeants semblent découvrir la réalité et ses conséquences. Nous ne sommes pas dans n'importe quelle guerre, nous sommes dans une guerre de religion : l'Islam contre l'Occident.

Quand on lit le communiqué de l'état islamique, il y a de quoi avoir froid dans le dos. La guerre ne fait que commencer si nos dirigeants bisounours ne prennent pas de VRAIES mesures. Ah oui, c'est vrai, on est dans un pays de droit, dans une démocratie. Dommage qu'il n'y ait plus de bagne, nos prisons sont déjà surpeuplées et comme c'est souvent dans celles-ci que les musulmans incarcérés se radicalisent, que faire ? Une certitude : notre société doit comprendre que ces kamikazes n'ont rien à voir avec les fanatiques qui jetaient des grenades. A ces gens-là, que l'on a lobotomisés, formatés, pour tuer en se faisant tuer, en leur promettant le paradis d'Allah et ses jeunes et belles vierges, que répondre ? Ce qui me surprend le plus, c'est que certains d'entre eux sont diplômés, donc supposés cultivés et intelligents ! La haine de l'Occident et son mode de vie dans la liberté et la joie semblent donc l'emporter. Que disent les psychiatres sur ces islamistes fanatiques ? Comment les ramener à la raison, au bon sens ? Ont-ils des problèmes de chômage, de famille, d'environnement ? Ne commençons pas à leur chercher des excuses, ils n'en ont pas. Il est heureux que sept fous aient été tués. Il ne faut pas oublier que le 8ème, celui qui conduisait la voiture, est toujours dans la nature, certainement prêt à renouveler les actes de ses complices. Ce qui devait arriver est arrivé, tous les gens sensés le savaient et l'appréhendaien t. Et alors ?

Au fait où est passée Mme TAUBIRA ? Elle qui vide les prisons et n'aime pas la France! Nous sommes au bord du précipice et quel recours pour ne pas y tomber ? Je suis, comme tous ces millions de Français, effondrée par ces attentats dans Paris, dans notre capitale, dans le coeur de notre culture.

Saluons le courage et la disponibilité immédiate de tous les services d'urgence, qui se sont mobilisés pour affronter la situation. Les dons de sang ont été spontanés. Les Français viennent de prouver une nouvelle fois leur immense générosité. Nous n'avons pas peur de Daesh et nous continuerons à vivre aujourd'hui et demain dans la liberté. Rien, ni personne, ne nous enlèvera notre mode de vie. Que la Vierge Marie protège la France, comme elle l'a fait au temps des rois.
Citer
#4 xavier 15-11-2015 10:10
Oui Solange,

ET APRES ?

Ce n'est pas rassurant, en raison de l'incompétence récurrente de nos socialos il y a de quoi se faire du soucis.
Nos républicains-ma çons de "compète" sont tous responsables de cette situation, Sarko avec la Libye, Fabius avec ses "pt'its gars "qui font du bon boulot en Syrie" etc...... Je suis curieux de voir la suite.
Ces gens devront rendre des comptes devant l'histoire.
Citer
#3 ARMENANTE 15-11-2015 09:52
Rappel ..Comme en 1939 nous sommes dirigés par des personnes , naïves , aveugles, de plus motivées par le pouvoir et l'argent ..
La Guerre est une affaire Grave pour un pays
Remporter cent victoires en cent combats n’est pas ce qu’il y a de mieux, soumettre l’ennemi sans combat est ce qu’il y a de mieux.
A la guerre , le mieux est de s’attaquer aux plans de l’ennemi , puis de s’attaquer à ses armées "SUN ZI l'art de la guerre "
Citer
#2 AGRIMONTI 15-11-2015 09:51
Partons, nous aussi en croisade contre les barbares intolérants. Prier ne suffira pas, mais nous donnera la force de continuer à nous battre pour nos libertés et nos valeurs ancestrales..
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan