En brisant la statue de Saint Louis, c'est le chrétien qu'on assassine

Les provocations antichrétiennes se multiplient en France en toute impunité et toujours dans un silence étourdissant. Pour notre classe politique et la presse inféodée au pouvoir ces faits sont insignifiants et leur ambition est ailleurs.

Les faits : A Poissy (Yvelines), la statue du bon Roi Saint Louis patron de la France, a été profanée dans sa ville natale, et jetée à terre et brisée en mille morceaux, dans la nuit du 26 au 27 avril 2015, sans effervescence médiatique particulière. " Qui tue le Roi blesse le Royaume " disait un jour l'historien Max Gallo.

Mais plus qu'une provocation, c'est surtout la Foi que l'on veut affaiblir, Dieu que l'on veut voir disparaître, en visant la statue de Saint Louis, Roi très chrétien. En son temps il faisait régner " Justice avec droiture ".

D'après un membre du choeur grégorien de Poissy : " Il ne s'agit pas de la statue en pierre extérieure comme l'affirmait le Parisien, mais d'une statue en terre cuite polychrome qui se trouvait à l'intérieur de la Collégiale de Poissy ".

Peut-être un acte de malveillance, ou perpétré par une personne un peu " dérangée " qui avait déjà jeté à terre la statue de Sainte Thérèse. Toujours est-il qu'il s'agit toujours d'un acte antireligieux. L'enquête est en cours.

C'est donc avant la messe de 9 heures que l'on découvre ce méfait, mais l'Eglise est fermée la nuit. Cette statue représentait Saint Louis en tenue royale et de chef d'état (couronne, manteau fleurdelisé, armure, épée) représentant dans sa main droite un coussin sur lequel sont posés la couronne d'épines et les trois clous de la passion. C'est une oeuvre de l'artiste toulousain français Dominique Monna (1849-1907), offerte à la paroisse par l'association Aide à l'Eglise en détresse en 1990.

" Il est évident que la statue n'est pas tombée seule. Ce sacrilège peut venir de républicains, par nature anticatholique pétris de la haine de nos Rois, de l'Eglise et de la France.... " précise un lecteur dans la Cité Catholique.

Aucune revendication n'a été laissée, s'agit-il d'un acte de malveillance, ou d'un geste dirigé contre l'Eglise ? Nul ne saurait le dire pour l'instant. Mais depuis la tentative d'attentat déjouée à Villejuif (Val de Marne), les pouvoirs publics ont pris des mesures. Les forces de l'ordre ont renforcé leurs surveillances des lieux de culte depuis jeudi dernier.

Saint Louis pourrait être d'accord avec le Cardinal Pie quand il disait : " Quand Dieu ne règne pas par les bienfaits de sa présence, il règne par les méfaits de son absence "

Eric Muth

Commentaires  

#9 vidal jacqueline 08-05-2015 20:40
Satan porte aussi un autre nom et il a son armée de fous dangereux décidés à nous imposer un mode de vie dont nous ne voulons pas, à éradiquer le Père, le fils et le Saint Esprit! Et tous nos saints, surtout ceux dont les caractéristique s particulières remplissent de rage les abrutis arriérés! Voilà pourquoi la tolérance (entre autres "joyeusetés" liberticides)es t nécessaire à la république et à ceux qui prétendent gouverner la France, Fille aînée de l'Eglise! La destruction de la statue de St Louis n'est pas anodine. Sous son règne, la France atteignit des sommets dans tous les domaines et le grand Roi partit à la Croisade...Prio ns pour le retour du Roi, lui seul peut relever la France et la sauver du danger mortel qui la menace... Reconquista et vive le Roi !
Citer
#8 BARBANZED 08-05-2015 12:00
Les fidèles de l'Eglise Catholique Orthodoxe de France sont de tout coeur avec les fidèles de la paroisse de Poissy dans la peine qu'ils éprouvent à la profanation de la statue du Roi St. Louis. Le père Patrick Bonnin a peint une icône sculptée du grand saint , icône bénie et déposée en notre église cathédrale St. Irénée à Paris.
Diacre Georges.
Citer
#7 Dominique 07-05-2015 09:33
Citation en provenance du commentaire précédent de Ivannick :
ça plus ça ! plus ça ! plus ça ! au bout d'un moment trop c'est trop !!!!
Alors je veux bien qu'il faille faire preuve de mansuétude etc, etc, etc... Mais il y ne faudrait pas confondre tolérance et laxisme. Il est plus que temps que celles et ceux qui veulent prendre en charge les destinées de la France se manifestent et dénoncent ces abus plus qu'insultant pour notre pays et ses habitants. Prétexter à chaque profanation qu'il s'agit du geste d'un déséquilibré n'est pas conforme à la réalité ou alors on finira par croire que notre pays est devenu un asile d'aliénés à ciel ouvert.


Bonjour Ivannick,

N’oublions jamais que le mot « tolérance » vient des loges maçonniques, mot qu’on entend tous les jours et partout, et assez pour paraître suspect aux gens lucides. Par définition, la tolérance, c’est la tolérance envers le mal, car la tolérance ne peut être dirigée vers le bien, vu que le bien est toujours aimable, et la chrétienne que je suis n’en a aucune envers Satan et les ennemis de l’Église et les amis du mal. Le mot « tolérance » est une arme politique, afin de faire accepter aux catholiques leurs persécuteurs et aux autochtones l’antijaphétism e propagé par la république qui les rend responsables de ses échecs et qui servent donc de boucs-émissaire s, comme les juifs servirent de boucs-émissaire s dans les années 1880 http://www.autochtonisme.com/2015/05/antijaphetisme-et-racisme-anti-blanc-la-republique-ventre-de-la-bete.html. C’est par ce mot que les athées ont pris le pouvoir en France. Le Professeur Xavier Martin, dans « Voltaire méconnu », page 200, révèle que ce mot est anticatholique, écoutons-le : « Dans l’un et l’autre cas, explicitement ou non, il est bien question de tolérance, c’est une tolérance qui est anticatholique. »

Par le mot tolérance, les Français doivent accepter le suicide français. C’est un mot qui me donne de l’urticaire !
Citer
#6 Chantal de Thoury 06-05-2015 23:30
Quand Satan mène la danse de plus en plus contre la Chrétienté c'est dur très dur à supporter mais ce doit être un grand signe d'espérance pour ou car il ne se déchaîne ait pas autant s'il ne sentait que la Chrétienté est de retour peut être encore en apparence faible mais s affermi sont de plus en plus . Où en sommes nous de la passion de l'Eglise, nous ne le savons. Toute âme en état de grâce doit rester sereine, et ne jamais oublier qu'en temps de désolation elle doit augmenter ses prières et ses pénitence en union avec Jésus en Croix, en recherchant non pas les consolations de Dieu mais le Dieu des consolations. et participe ainsi au combat spirituel qui vaincra le Malin en lui arrachant de ses griffes de nombreuses âmes enchaînées par lui.
Citer
#5 LAUGIER Sylvie 06-05-2015 23:29
Ces monstres ont détruit la statuette de notre Grand et bon Roi Saint Louis, ce très Saint Roi qui a servit les pauvres et les lépreux et qui a rendu la justice et cela montre leur vrai visage. En détruisant cette statut, ils ont montré qu'ils n'aiment pas ceux qui protègent les faibles, comme Saint Louis, non ces crapulent aiment les voyous et ceux qui écrasent les faibles. Ce sont des monstres, et il va falloir qu'ils paient et aux prix fort.
Citer
#4 Ivannick 06-05-2015 18:24
ça plus ça ! plus ça ! plus ça ! au bout d'un moment trop c'est trop !!!!
Alors je veux bien qu'il faille faire preuve de mansuétude etc, etc, etc... Mais il y ne faudrait pas confondre tolérance et laxisme. Il est plus que temps que celles et ceux qui veulent prendre en charge les destinées de la France se manifestent et dénoncent ces abus plus qu'insultant pour notre pays et ses habitants. Prétexter à chaque profanation qu'il s'agit du geste d'un déséquilibré n'est pas conforme à la réalité ou alors on finira par croire que notre pays est devenu un asile d'aliénés à ciel ouvert.
Citer
#3 Benoît Legendre 06-05-2015 13:51
J'approuve ce qu'écrit Dominique Pellier, ne gardons à l'esprit que l'essentiel :"travailler à restaurer la royauté en France" ! Cette statue pourra être refaite (si c'est possible, sinon on en mettra une autre !) ; cela aurait été plus grave à mes yeux si elle avait été une authentique et ancienne œuvre d'art et de foi... A ce propos, je pense qu'il devient urgent de repertorier, photographier, dresser les plans de tout ce qui compte en France dans le domaine du patrimoine religieux et historique, car je crois que le temps des épreuves destructrices est venu ; après quoi, nous devrons rebâtir, partout où cela s'avèrera nécéssaire... En tous les cas, il est une chose que les vandales (républicains ou autres) de notre temps ne détruiront jamais, c'est notre cœur français, patriote, chrétien, au service des autres et des plus faibles ; ils pourront atteindre notre cœur et le blesser, mais ils ne le détruiront jamais.
Vive le roi !
Citer
#2 PELLIER Dominique 06-05-2015 07:57
Un tel méfait est triste, nous en convenons. Il faut en trouver le coupable et le punir. Mais nous ne devons pas porter plus d'attention à cela et réfléchir comment rétablir la royauté en France, tel est notre souci premier.
Citer
#1 PELLIER Dominique 06-05-2015 07:55
Une telle chose est évidemment très triste, mais nous ne devons pas nous en extasieer à outrance. Trouver et punir le coupable s'entend et s'arrête là. Il faut travailler à restaurer la royauté en FRANCE, au moins, réfléchir à cela et cela seulement. Comme à Satan, il ne faut prêter aucune attention exagérée mais rester les yeux fixés sur notre but.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement