En France la Vénérable Benoîte Rencurel nous interpelle encore !

La réputation de Notre-Dame du Laus n'est plus à faire depuis longtemps, pourtant qui connaît ce haut lieu providentiel ?

Ce Sanctuaire est un haut-lieu spirituel catholique situé dans les Alpes du sud, il a pour origine des apparitions de la Vierge Marie à une bergère Benoîte Rencurel entre 1664 et 1718.

Dans cette France meurtrie, méprisée, on vous oblige à ignorer le Christ, injustement haï de tous par ce système médiatico-politique, où l'argent et le vice sont les piliers. Cela prouve que cette "caste" méprise à la fois Dieu et les hommes pour se rendre esclave de l'argent et du pouvoir au point d'entraîner avec elle les Français et de ce fait l'humanité entière dans de graves tourments.

L'orgueil de celui qui nous gouverne le portera à sa perdition, car le seigneur arrive avec pouvoir et justice. Car l'humanité se meurt avec un ego hautain.

Celui qui aime sa raison vit dans sa misère, n'est-ce pas le cas actuellement pour ceux qui nous gouvernent ? Et parce que la véritable liberté est grandeur et non une fierté de son ego.

BENOITE A QUELQUE CHOSE DE PROFOND A NOUS DIRE

Alors que vient faire cette petite bergère dans tout cela, qui sait à peine lire et écrire ? Son état ne l'empêche nullement d'être transparente de cette lumière de vérité que veut nous insuffler la Vierge Marie par son intermédiaire pendant 54 ans. Vous avez bien lu, toutes ces années sont d'une importance capitale pour sauver le monde.

Dans ce monde de l'éphémère et de l'immédiat, nous voyons Benoîte vivre une relation privilégiée avec le Ciel, non pas seulement pour un instant, mais pour plus d'un demi-siècle. Car notre Dieu ne travaille pas à l'apparence, il ne regarde pas l'éphémère, il oeuvre pour notre vie éternelle, ce qui est le contraire de nos hommes politiques.

En priant Benoîte Rencurel dans le secret et le silence, nous sommes sûrs d'être face à Dieu, face à nous mêmes.

Ainsi, la vénérable veille sur nous et ses grâces sont un torrent. A nos impatiences elle nous prépare à rencontrer cette lumière seulement visible aux cœurs purs.

Bien que les apparitions aient été reconnues implicitement depuis le début du pèlerinage en septembre 1665 par l'Archevêque d'Embrun, elles n'avaient jamais fait l'objet d'une reconnaissance officielle pour l'Eglise. Il a fallu attendre le 4 mai 2008 pour obtenir une promulgation par un décret de reconnaissance. Au cours d'une messe célébrée au Sanctuaire du Laus en présence du nonce apostolique en France Mgr. Fortunato Baldelli et de plusieurs cardinaux et de nombreux évêques.

Mais l'événement clé dans l'histoire de ce Sanctuaire c'est que ce décret vient officialiser une reconnaissance implicite depuis le temps de Benoîte. Et, reconnue "Vénérable" par le pape Benoît XVI le 3 avril 2009, elle n'a de cesse de nous avertir des dangers imminents encore plus graves que ceux que nous subissons actuellement. Alors ce grand lieu de grâces que représente le Sanctuaire Notre-Dame de Laus est fait pour nous. Benoîte nous attend de pied ferme, et la foi doit nous aider à prendre conscience de l'essentiel

Et puis, Benoîte Rencurel a tout prévu pour accueillir les pèlerins désireux de leur salut, les simples visiteurs sont souvent témoins encore aujourd'hui d'émanations odoriférantes comparables à rien de connu, de divines odeurs de parfum, comparables à celles que Benoîte ressentait lors de ses apparitions avec la Vierge Marie.

Dans la Basilique près de l'autel de la Chapelle de Bon Rencontre où la Vierge Marie est apparue à Benoîte Rencurel, de l'huile brûle en permanence dans la lampe qui indique la présence Réelle.

Cette huile, vous pouvez vous en procurer en faisant la demande au Sanctuaire, elle vous est envoyée gracieusement.

Benoîte semble vivre entre deux mondes, le monde visible et le monde invisible, la terre et le ciel. Vous voyez, vous n'êtes jamais seul.

Eric Muth

Commentaires  

#2 Florent 05-02-2015 15:36
Remercions Mgr di Falco pour le travail qu'il a effectué en faveur de la reconnaissance de la vénérabilité de Benoîte.

Bel article, cependant, je ne comprend pas ce que viens y faire la photo de la vénérable Marie-Amélie Fristel...
Citer
#1 PELLIER Dominique 05-02-2015 08:03
Nous n'avons pas à demander quoi que ce soit contre nos gouvernants actuels, seulement prier pour eux et surtout pour la France. Les désirs de vengeance ne nous appartiennent pas et nous savons que Dieu attend chacun de nous au coin du chemin. Il punira qui Il juge nécessaire de punir. NOus n'avons rien à dire à cela. Songeons que la justice de Dieu n'est pas la nôtre et que nous aovns un avocat en Christ.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement