La laïcité ne nous enlèvera pas 2000 ans de Christianisme

Noël sans crèche est une aberration !

Reniement de l'identité chrétienne de la France, ce déracinement imprimé par les socialistes est une ignominie : "mais que dire du silence intolérable, pesant, des prélats de France et de Navarre, face à cette attaque en règle cautionnée à n'en point douter par le pouvoir en place. J'accuse les représentants, les chefs de l'Eglise catholique de complicité passive dans ce qui constitue la poursuite du démembrement de nos racines judéo-chrétienne. J'accuse le chef de l'Eglise catholique de laxisme envers les chrétiens de France. Il est bon ton de s'appesantir sur le sort des chrétiens d'orient (un véritable drame, il est vrai) mais de grâce, n'en oublions pas les chrétiens de France eux aussi menacés de disparitions". Souligne Françoise Compoint de 'La Voix de la Russie'.

Un tribunal vient d'interdire la crèche de Noël au conseil général de la Vendée, un fait lamentable. De même que cette haine de la crèche au nom d'une laïcité maçonnique à Béziers, où le maire Robert Ménard est sous le feu des projecteurs, ayant eu l'audace de faire placer une crèche de Noël dans sa mairie. Sur demande du front de gauche elle doit disparaître, ce que refuse Robert Ménard. En Vendée, c'est sur une dénonciation d'un anarchiste "libre penseur".

La République socialiste a transformé cette laïcité chrétienne tolérante en une laïcité maçonnique hostile au religieux et en particulier au catholicisme. C'est un reniement de l'identité chrétienne de la France. "Mais en parallèle nous voyons des femen profaner les églises dans une totale impunité. Cette approche est pitoyable mais bien dans l'air du temps", reconnaît Christopher Lings, directeur de publication du Bréviaire des Patriotes.

Comme par hasard, la première victime de cette funeste laïcité c'est le catholicisme. "Je vous rappelle l'épisode de 2013 lorsque François Hollande avait souhaité l'Aïd aux musulmans en omettant de dire ne serait-ce qu'un seul mot adressé aux chrétiens à l'occasion de Noël".

"La Liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou toute autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite" - extrait de l'encyclique 'Quanta Cura' du Pape Pie IX, publiée le 8 décembre 1864.

Eric Muth

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 4 novembre 2017
« La république des privilégiés »

Aucun événement