La laïcité ne nous enlèvera pas 2000 ans de Christianisme

Noël sans crèche est une aberration !

Reniement de l'identité chrétienne de la France, ce déracinement imprimé par les socialistes est une ignominie : "mais que dire du silence intolérable, pesant, des prélats de France et de Navarre, face à cette attaque en règle cautionnée à n'en point douter par le pouvoir en place. J'accuse les représentants, les chefs de l'Eglise catholique de complicité passive dans ce qui constitue la poursuite du démembrement de nos racines judéo-chrétienne. J'accuse le chef de l'Eglise catholique de laxisme envers les chrétiens de France. Il est bon ton de s'appesantir sur le sort des chrétiens d'orient (un véritable drame, il est vrai) mais de grâce, n'en oublions pas les chrétiens de France eux aussi menacés de disparitions". Souligne Françoise Compoint de 'La Voix de la Russie'.

Un tribunal vient d'interdire la crèche de Noël au conseil général de la Vendée, un fait lamentable. De même que cette haine de la crèche au nom d'une laïcité maçonnique à Béziers, où le maire Robert Ménard est sous le feu des projecteurs, ayant eu l'audace de faire placer une crèche de Noël dans sa mairie. Sur demande du front de gauche elle doit disparaître, ce que refuse Robert Ménard. En Vendée, c'est sur une dénonciation d'un anarchiste "libre penseur".

La République socialiste a transformé cette laïcité chrétienne tolérante en une laïcité maçonnique hostile au religieux et en particulier au catholicisme. C'est un reniement de l'identité chrétienne de la France. "Mais en parallèle nous voyons des femen profaner les églises dans une totale impunité. Cette approche est pitoyable mais bien dans l'air du temps", reconnaît Christopher Lings, directeur de publication du Bréviaire des Patriotes.

Comme par hasard, la première victime de cette funeste laïcité c'est le catholicisme. "Je vous rappelle l'épisode de 2013 lorsque François Hollande avait souhaité l'Aïd aux musulmans en omettant de dire ne serait-ce qu'un seul mot adressé aux chrétiens à l'occasion de Noël".

"La Liberté de conscience et des cultes est un droit propre à chaque homme. Ce droit doit être proclamé et garanti par la loi dans toute société bien organisée. Les citoyens ont droit à l'entière liberté de manifester hautement et publiquement leurs opinions quelles qu'elles soient, par les moyens de la parole, de l'imprimé ou toute autre méthode sans que l'autorité civile ni ecclésiastique puisse lui imposer une limite" - extrait de l'encyclique 'Quanta Cura' du Pape Pie IX, publiée le 8 décembre 1864.

Eric Muth

Commentaires  

#5 Chantal de Thoury 12-12-2014 17:45
Encore une fois je constate que la clique que nous avons au gouvernement continue à s'engager par haine de la religion révélée qu'est la religion catholique, dans des prises de décision de plus en plus bêtes confirmant la vieille maxime plus on est méchant plus on devient bête.
à force d'agir ainsi ils se configurent "au diable qui porte Pierre" et obtiennent l'effet inverse de ce qu'ils désirent
par leurs lois iniques, le "seuil de resilience" des Français dans l'acceptation du mal est en train d'être atteint.
parions donc que les hommes qui nous gouvernent que ce soit de droite ou de gauche vont opérer un retrait en arrière de un ou deux pas après avoir avancé de trois.
et essayerons encore de berner notre peuple par cet effet de cliquet qu'a si bien décrit Yves Marie Adeline . soyons donc tous de plus en plus ferme et agissons tous et e clairons tous sur cette tactique des ennemis du Bien en oeuvrant pour rétablir toutes les lois en conformité avec le Decalogue sans s'arrêter sur ce chemin de reconquête.
Citer
#4 PELLIER Dominique 12-12-2014 11:41
Non, en effet, le christianisme restera la distinction de la France et de S es ressortissants du seul fait de sa civilisation judéo-chrétienn e. Christ est et restera le seul vainqueur et dans le monde entier
Citer
#3 Solange 11-12-2014 15:05
A Marseille, toutes les mairies, toutes, sans exception, y compris celle de Stéphane Ravier (FN) disposent d'une crèche. Et même les musulmans viennent les admirer. Une exception, certes, mais cela valait la peine de le dire.
Citer
#2 Benoît Legendre 11-12-2014 13:49
Mais quel sens doit-on donner à la laïcité ? Il est clair que plusieurs "versions" sont proposées ! Pour moi, la laïcité est la distinction entre le religieux et la société (et la politique), mais en aucun cas une interdiction du religieux ! Une crèche n'a rien à faire dans une mairie, mais sur une place publique, oui ! Nos prélats et nos prêtres ont beaucoup à faire pour relever notre cher et vieux pays des errements où il a été conduit depuis 40 ans, en matière de foi et de religion. Il ne faut pas accuser Vatican II de tous les maux (ce concile était nécessaire), mais son esprit a été confisqué par toute une bande de prêchaillons progressistes qui trouvait Karl Marx plus proche du Christ que bien d' autres, le résultat ne s'est pas fait attendre... Maintenant, il faut recoudre ! La France est redevenue pleinement terre de mission ! Et d'une certaine façon, ou jusqu'à un certain point, je remercie nos politiques de se comporter comme ils le font, cela va réveiller petit à petit les consciences chrétiennes engourdies de ce pays ! Et d'ailleurs, beaucoup de musulmans ici approuvent nos processions, nos chemins de croix, et toute manifestation publique de notre Foi !
Vive le roi !
Citer
#1 Xavier 11-12-2014 10:42
Le silence des évêques de France est intolérable. Ils sont complices du système, ils ont vendu leurs âmes. Ce sont tout simplement des Jean Fesses. Quelle HONTE ! C'est à se demander s'ils sont encore catholiques ?
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 14 mai 2017
« La République, ça s'hérite ! »

26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan