Asia Bibi : Sa vie ne tient qu'à un fil

" Je tiens fermement à ma foi chrétienne et espère que Dieu mon Père me défendra et me rendra ma liberté. J'ai aussi confiance en vous, Saint Père François et en vos prières. François je sais que vous priez pour moi de tout votre cœur. Je sais que, grâce à votre prière, je pourrai être libérée. Au nom du Père tout puissant et de sa gloire, je vous remercie pour votre soutien dans ce moment de souffrance et de déception ". Cette deuxième lettre adressée au Pape François, juste après sa condamnation à la pendaison, est pathétique et d'une foi à toute épreuve.

Les jours sont comptés pour cette jeune mère de famille pakistanaise de 5 enfants. Cela dépendra maintenant de la Cour suprême du Pakistan ou de la grâce présidentielle. Car la date limite de recours est le 16 novembre. Si ce recours est accepté par la Cour suprême, le délai d'étude avant de rendre l'arrêt pourrait être long. Si la Cour rejette le recours Asia Bibi pourrait être pendue à tout instant après le 16 novembre.

La séance de la Haute Cour qui a confirmé en appel sa condamnation à mort fut terrible pour Asia Bibi " : " Blasphématrice ! tuez-la ! ". S'exclamaient une vingtaine de mollahs.

Cette Haute Cour de Lahore a rejeté les arguments de ses avocats qui ont montré qu'elle était victime de fausses accusations et de témoignages peu crédibles.

Si tu ne veux pas mourir, tu dois te convertir à l'islam " lui aurait dit un mollah, et elle a répondu : " Non je ne veux pas changer de religion ".

Et tous les évènements menaçants et les pressions se sont multipliés tout au long du procès, le pire est à craindre. Deux personnalités du Pakistan ont publiquement pris sa défense et ont été assassinées pour cela. Le premier, Salmon Taseer, gouverneur musulman du Pendjab s'est fait assassiner le 4 janvier 2011. Deux mois après, le 2 mars 2011, ce fut le tour du ministre Shahbaz Bhatti qui avait recommandé sa libération.

En apprenant sa sentence Asia Bibi a fait écrire à sa famille avec ses dernières volontés : " J'irai au supplice la tête haute sans peur parce que je serai en compagnie de Notre Seigneur et de la Sainte Vierge Marie qui m'accueilleront dans leurs bras ".

Pour la sauver il ne reste plus que former des réseaux de prières à travers le monde, en demandant au Président du Pakistan de gracier cette chrétienne innocente.

Un espoir de taille pourtant pourrait naître de la part du gouvernement italien, très efficace, il met en œuvre tous ses canaux diplomatiques pour obtenir la grâce et la libération d'Asia Bibi. En juillet dernier il avait en effet obtenu la libération de la catholique soudanaise Meriam Yahia Ibrahim Ishag, condamnée à mort pour apostasie. Ceci méritait d'être souligné.

Eric Muth

Commentaires  

#3 Renaud Serv du Roy 17-11-2014 11:01
Voici ce que disait Jacques-Bénigne BOSSUET en 1665 à propos de l'Islam :

"Cette religion monstrueuse, qui se dément elle-même, a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes. Armes redoutables et victorieuses, qui font trembler tout le monde, et rétablissent par force l'empire de Satan dans tout l'univers".

Pour Dieu et par Dieu, nous vaincrons cette force de Satan, mais prions pour que ce combat épargne notre sœur Asia Bibi.
Citer
#2 PELLIER Dominique 17-11-2014 08:15
Il n'est pas l'heure d'injurier nos ennemis, mais de les pardonner, si nous nous disons chrétiens, mais surtout de prier pour la grâce de notre soeur Bibi. Seriez-vous aussi vils et aussi stupides pour avoir le même langage que ces bourreaux bornés ? Le chrétien est au-dessus de tout cela, il est aussi haut que Christ. Empressons-nous plutôt de prier le dieu de miséricorde, de Paix, notre Dieu et Père
Citer
#1 helene nentas 16-11-2014 20:03
Par de tels agissements, on voit qui sont les barbares!
je prierai pour vous.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 22 avril 2017
« Présidentielle : l'impossible choix »

02/05 | [Conférence à Paris] "Il y a quelque chose de pourri au royaume de France"
04/05 | [Conférence à Paris] "Les grands dîners qui ont fait l'Histoire de France"
26/05 | Pèlerinage pour le Roi et la France au Puy-en-Velay
10/06 | Journée hommage à Jean-Nicolas Stofflet en Lorraine
17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan