Une crèche à Béziers

Les décorations de Noël se mettent progressivement en place dans toutes les communes de France et de Navarre, signe qu'un peu tout le monde, institutions comme entreprises, pense aux fêtes de fin d'année. Bien évidemment, les conseils municipaux réfléchissent aux différentes animations de Noël : marché, sapin, Papa-barbu-rouge-et-blanc... et crèche ! Le médiatique maire de Béziers, Robert Ménard, a proposé qu'une crèche soit installée dans le hall de l'Hôtel de Ville.

Robert Ménard est souvent montré à l'index par les journalistes parisiens pour ses décisions "scandaleuses" : couvre-feu pour les mineurs, interdiction d'étendre le linge en centre-ville, retour de la messe d'introduction à la Féria... Cette dernière mesure avait déjà provoqué des remous au sein de la gauche biterroise pour son "atteinte à la laïcité". La dernière mesure (une crèche dans l'Hôtel de Ville) irrite pour les mêmes raisons... à gauche, mais aussi chez certains catholiques.
En effet, Henri de Beauregard, avocat connu pour avoir défendu de nombreux défenseurs de la Famille victimes de Manuel Valls, a critiqué la proposition de Ménard, dans un message sur Twitter. Ce message a été à l'origine de nombreuses réactions, souvent agressives, au sein de la cathosphère.
Cela a été un spectacle très désagréable et surtout surprenant pour deux raisons. Premièrement, Henri de Beauregard est loin d'être anti-chrétien. Deuxièmement, les personnes réagissant de manière agressive sont souvent chrétiens et devraient de surcroît avoir des façons de débattre plus intelligentes que celles auxquelles nous avons assisté.

La réflexion d'Henri de Beauregard est intéressante. Ménard est essentiellement connu pour son goût de la provocation, cela lui vient peut-être de son passé trotskiste. Ces provocations n'entament pas la crédibilité de ses convictions, mais elles invitent à la prudence, bien plus qu'à la méfiance. Ainsi, une crèche dans une mairie, bâtiment laïc et surtout républicain, relève davantage de la provocation que d'un simple souhait d'affirmer les origines chrétiennes de la France.

Le Christ lorsqu'il parlait à ses fidèles disait toujours qu'Il venait rétablir le Royaume de Dieu, pas le Royaume d'Israël. Il venait laver les Hommes de leurs pêchés. Il ne venait pas délivrer les Juifs des Romains. Notre Seigneur est toujours présent dans nos cœurs. C'est à nous de reconquérir le Royaume de son Père Tout-Puissant par des messages de Paix et non de provocation. Ne serait-il pas plus adapté d'installer une crèche sur la place publique comme ce fut le cas aux Champs-Elysées en Décembre 2011* ?

Le Christ disait aussi à ses fidèles - c'est d'ailleurs le prochain Evangile - que la maison de son Père ne doit pas être une maison de trafic. Reportons notre énergie contre cette idée saugrenue et malvenue de faire payer les visiteurs de cathédrales !

Charles de Pisany

http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/La-creche-de-Noel-embarrasse-la-laicite-_EP_-2011-12-21-749441

Plan du site

 

Civilisation

|- Histoire
|- Littérature / cinéma
|- Société

 

Tribunes & éditos

|- Editoriaux
|- Tribunes

 

Qui sommes-nous ?

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 28 mars 2018
« Blocage de Montpellier »

Aucun événement