Sainte Elodie, Asia Bibi : même combat !

Ce mercredi 22 octobre, nous fêtions Sainte Elodie. Avec sa sœur Nunilon, elle fut martyrisée par les Sarrasins en 851. Filles d’un père musulman et d’une mère chrétienne, elles choisissent la religion de leur mère. Leur père, qui était tolérant, meurt, leur mère se remarie avec un musulman bien moins tolérant. En effet, celui-ci pousse les filles à se convertir. Convoquées chez le cadi (juge musulman) de Huesca, elles refusent de se convertir et ont alors la tête coupée.

C’était en 851, soit près de deux siècles après la naissance de l’Islam.

Les plus indulgents diront que les premiers temps d’une religion sont souvent sombres. Pourtant, à la lecture de l’histoire du martyr de Sainte Elodie, on pense à une jeune femme condamnée en 2014 à mort par pendaison au Pakistan pour avoir blasphémé. Finalement, les exécutions mortelles musulmanes ne sont pas la conséquence des premiers temps de l’Islam, mais bien la constance de l’intolérance de l’Islam.

Certains (ir)responsables politiques restent au stade de l’Islam et de l’islamisme, alors que des islamologues alertent sur l’absence de frontières distinctes entre les deux notions. Cette absence est assez visible en France. En effet, rares sont les musulmans qui dénoncent les actions de l’Etat Islamique ou les actes sanglants commis ou manqués d’être commis dans des pays dont l’Etat musulman paraît modéré : Afghanistan, Pakistan, Soudan...

Chaque jour, les médias relatent des cas d’adolescents partant pour le Proche-Orient, voire s’entraînant sur place dans un parc. Justement à Strasbourg, le permis de construire une Grande mosquée a été accordé. Les irresponsables politiques ne veulent pas faire de liens afin de ne pas stigmatiser les musulmans, mais cette absence de réactions participe au suicide français...

Maël Dulys

Commentaires  

#2 AudeLys 25-10-2014 17:11
Lorsque les Chrétiens ont pu commettre je ne sais quoi je ne sais où peu recommandable, c'était en s'éloignant du texte. Lorsque l'islam agit de même c'est en se rapprochant du texte.
Tout le mal commis par les musulmans est inscrit dans le coran et les hadits du prophète. D'ailleurs ce grand "musulman modéré" turc, que notre zélite-merdiati co-politique de lèche-babouches adore plus que tout, l'avait bien dit : "L’expression ‘islam modéré’ est laide et offensante, il n’y a pas d’islam modéré. L’Islam est l’Islam.” Erdogan, Kanal D TV, août 2007.
Pour cela, les musulmans ne condamneront jamais des actes prescrits par le coran.
Ceci dit, je crois qu'il ne reste plus qu'à prier pour Asia Bibi.
Citer
#1 LAUGIER Sylvie 25-10-2014 13:57
L'Etat islamique est un état totalitaire, barbare, xénophobe, raciste et nazi qui sont là que pour faire régner la terreur et la faire propager dans le monde entier. Asia Bibi et bien d'autres sont victimes de ce régime barbare. Le 23 octobre dernier, devant l'ambassade du Pakistan, nous étions d'après l'organisation du mouvement environs 2000 pour exiger la libération d'Asia Bibi, j'y étais. Nous devons continuer de lutter contre ce régime barbare. Chrétienté solidarité nous demande de nous associer à la prière mondiale pour les chrétiens persécutés qui aura lieu 16 novembre prochain. Moi je le ferai, je m'associerai à cette prière et j'en ferais part à ma paroisse ce dimanche.
Citer

Ajouter un Commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Caricature du 16 juin 2017
« La République en marche ! »

17/07 | Université Saint-Louis 2017, Camp Chouan